Bio

 ŽIVELI ! prononcez [JIVELI]

(interj. Serbe/littéralement : « à la vie ». Terme employé pour trinquer, porter un toast)

Formé depuis juin 2006 et inspiré par les fanfares Tziganes de Serbie, Živeli Orkestar est né d’un père yougoslave et d’une mère parisienne. Depuis une quinzaine d’années et 3 albums, l’Orkestar parcourt les routes et fait (re)découvrir cette musique à tous les amateurs de la chaleur des cuivres.

L’ envie d’apprendre et de s’immerger dans le répertoire traditionnel des Balkans a d’abord conduit les musiciens de Ziveli au festival des fanfares de Guča, véritable institution en Serbie. Là-bas, ils ont eu la chance de rencontrer des musiciens tziganes, l’héritage vivant de cette longue tradition. Ils les ont suivis dans les régions du sud de la Serbie dans des voyages initiatiques au cœur de la vie des villages, chez ces familles où l’on respire la musique le jour pour la transpirer la nuit.

Lors d’une de ses premières tournées à Berlin, Živeli joue sur une place un jour de marché. Attirée par la musique comme un papillon de nuit vers les feux de la rampe, Suzana Djordjevic reconnaît les airs de son enfance. Le parfum des chansons et des histoires de ses parents serbes émane des bouquets de cuivres. Suzana chante et les musiciens sourient. Les passants s’arrêtent. On applaudit.

Suzana est à Berlin, Živeli est à Paris. Mais Suzana est à Živeli ce que Živeli est à Suzana. Le désir de se revoir grandit. Les occasions s’enchaînent, ils passent plusieurs étés ensemble, le travail s’organise. Le projet se confirme avec un premier album « La Peau de l’Ours » (2010) fruit d’un parcours entre scènes et rues, entre plateaux de festivals et animations carnavalesques, entre bars suisses et plages calédoniennes.

La fanfare et sa chanteuse s’épanouissent dans un répertoire singulier. Živeli Orkestar fait le pari de défendre et de diffuser la richesse et la fraîcheur des musiques populaires des Balkans, un cocktail de sensations fortes et sincères qui sommeillent en chacun de nous. C’est le deuxième album : « La grande Ourse » (2012), il est déjà essentiellement constitué de compositions originales. L’énergie que le groupe dégage en live pour partager sa joie de vivre et son sens de la fête attire le public dans un tourbillon d’émotions.

Ziveli Orkestar - Fanfarfelues 2021

Après de nombreux passages sur les scènes françaises et dans les festivals en Europe (Sziget Festival, Montreux Jazz Festival, Gaia Festival Thessaloniki et Athènes…) et même plus loin (Gypsy Jazz Festival Nouméa et Brisbane, World Music Shanghai Festival), grâce a de multiples collaborations avec – entre autres – la Caravane Passe, Mon Côté Punk ou encore Yael Naim et The Do, l’Orkestar mûrit et se réinvente. Le propos du dernier disque « Yashaaa !!! » (2015) témoigne de la mue artistique de l’Orkestar.

Aujourd’hui, en continuant à composer et en s’appropriant de nouvelles sonorités, les musiciens de Živeli s’inspirent toujours de cet héritage traditionnel, mais inventent leur propre recette : un mélange d’influences allant des Second Line de Louisiane aux Qawwalî Soufi. Leur répertoire est comme le Danube. Il traverse l’Europe. De rythmes chauds et sauvages en mélodiques envolées, un périple qui transporte de la banlieue parisienne aux rives du Bosphore.